> Accueil
> Carnet de route
> Photos

> Trucs et astuces
> Nature
> Cultures et traditions
> Travail à l'étranger
> Qui sommes-nous
> Questions fréquentes> Conférences et exposition
> Contactez-nous
> Nos partenaires
> Coin de presse
> Liens utiles

 

Infolettre

Recevez régulièrement des messages de Caroline et Patrick.

Pour vous inscrire, saisissez votre adresse de courriel et validez.


Politique d'envoi

English

 

  THETFORD MINES, 2 NOVEMBRE 2004 : LE POURQUOI >>  
 

Il est 22 h et nous avons une envie soudaine d’écrire quelques mots. Nous nous servons de l’inspiration que nous a procuré la lecture du livre Globe-flotteur écrit par Pierre Antoine Muraccioli, un navigateur solitaire qui passe une très grande partie de sa vie à voyager d’un océan à l’autre. Nous ne sommes qu’à quelques semaines de notre départ et nous ne réalisons toujours pas vraiment ce qui est en train de se dessiner devant nous.

Qu'est-ce qui peut bien pousser deux individus à tout quitter : biens matériel, amis, famille et travail? Que cherche-t-on? Nous écrivons à peine quelques lignes que déjà nous avons une longue réflexion. Voilà la réponse! Nous cherchons du temps pour réfléchir, du temps pour observer et pour vivre pleinement notre vie. Et combien de temps s’écoulera avant que ce voyage ne se termine? Nous n’en avons pas la moindre idée, un an, deux ans, peut-être cinq. Plus rien n’est vraiment tracé devant nous, même pas l’itinéraire. Certes, nous avons un itinéraire pour les premiers mois mais, il est encore très sommaire.

Pourquoi cette imprécision, pourquoi ne pas s’être fixé ces barèmes qui sont normalement nécessaires pour orienter son futur? À cette question, nous répondons par une autre question : pourquoi vouloir tout contrôler? Nous faisons tout simplement confiance à la vie. Nous croyons qu'elle nous apporte le meilleur selon les décisions que nous avons prises. Il est évident que nous n’avons pas le contrôle sur les événements qui surgissent par contre, nous pouvons choisir notre perception des événements et notre façon d'y réagir.

Ce voyage nous fera vivre différentes situations que nous sommes prêts à vivre pleinement. Nous aurons des moments intenses de bonheur, de solitude, de colère, de déchirure, d’émerveillement, d’incompréhension et d’inquiétude. Ces périodes arrivent et repartent plus rapidement en sol étranger versus lorsque nous sommes dans le confort de notre foyer. Ces moments sont aussi plus intenses. Le fait d’être confronté à ces événements nous oblige à fortifier notre caractère et à devenir plus humbles.

Voir tous les carnets
 

 
PUBLICITÉS