> Accueil
> Carnet de route
> Photos

> Trucs et astuces
> Nature
> Cultures et traditions
> Travail à l'étranger
> Qui sommes-nous
> Questions fréquentes> Conférences et exposition
> Contactez-nous
> Nos partenaires
> Coin de presse
> Liens utiles

 

Infolettre

Recevez régulièrement des messages de Caroline et Patrick !

Pour vous inscrire, saisissez votre adresse de courriel et validez !


Politique d'envoi

English

 

  Burkina Faso, un pays à bâtir
15 mai, 2007 - JOUR 700
 

six semaines de coopération
Pendant les six dernières semaines, nous avons travaillé comme coopérants volontaires dans le village de Bérégadougou situé à l’ouest du Burkina Faso. Nous avons réuni nos efforts avec Pierrette, la tante de Caroline, pour la réalisation d’un site Web sur l’association Wouol. (Vous serez informé de la mise en ligne du site.) Cette association est un regroupement de producteurs agricoles et d’unités de transformation dont les produits principaux sont la mangue séchée et la noix de cajou grillée. Nous leur avons également conçu un dépliant promotionnel.

 

3000 photos
Pendant ce temps, oncle Claude a mis en place un système de comptabilité analytique toujours pour l’association. Grâce à toutes les photos que Patrick a prises, près de trois milles en un mois, nous avons réalisé une exposition qui a été vue par plusieurs acteurs politiques importants du pays. Patrick a aussi profité de l’occasion pour améliorer les techniques d’un jeune photographe burkinabé et lui remettre du matériel photographique.

 

Investir dans l'avenir
Grâce au généreux don d’Action Services Group, nous avons aussi pu investir dans l’avenir de quatre jeunes burkinabés vivants dans des conditions extrêmement difficiles en leur permettant d’aller à l’école jusqu’à la fin de leurs études collégiales.


Nous avons adoré notre expérience puisqu’elle nous a permis d’entrer en contact avec des gens débrouillards, ouverts d’esprit et entreprenants. Nous avons rencontré et échangé avec divers regroupements de personnes ayant tous d’intéressants projets afin de favoriser le développement de la communauté. Nous nous sommes cependant sentis démunis devant les multiples besoins vitaux à combler et le manque d’organisation des membres de divers organismes que nous aurions aimé aider financièrement.

 

L'aide internationale... vraiment utile?
Après plusieurs discussions et nuits blanches, nous sommes venus à la conclusion que l’aide apportée doit se faire au niveau des connaissances transmises et de la mise en place d’outils permettant à la population d’être plus autonome. Nous restons très partagés à savoir si toute l’aide internationale envoyée dans ce pays est positive ou si elle sert seulement à soulager quelques consciences. Le Burkina Faso a reçu des milliards de dollars venant de pays mieux nantis, cependant la grande majorité de cet argent  a servi à nourrir l’avidité de gens malhonnêtes plutôt que de venir en aide à un peuple qui vit avec moins de 350 $us par an!

 

Il est désolant de rencontrer des jeunes de 16 ans qui disent ouvertement et en ricanant qu’ils n’ont rien fait de leur journée. Ils affirment qu’ils cherchent quelque chose à faire et nous implorent de les aider. Une telle situation dépasse notre entendement. Mais devant un tel manque de ressources et d’éducation, qui peut vraiment les blâmer?

Jusqu'à 150 élèves dans une seule classe

 

En route vers le Bénin
La semaine prochaine, nous partirons en safari dans le parc de la Pendjari au nord du Bénin afin de capturer des photos de lions, d’éléphants, de guépards, de léopards, de gazelles et d’hippopotames. Par la suite, nous nous envolerons pour l’Égypte où nous passerons deux semaines.

 

Voyager à un autre rythme
Notre grande aventure, l’aventure de notre vie, va désormais adopter un nouveau rythme. Nous prévoyons notre retour au Québec pour le début juin. Nous ne sommes toujours pas fixés sur les emplois que nous occuperons ni même la ville que nous habiterons. Nous comptons bien continuer l'aventure, mais en voyageant environ 1 ou 2 mois par année.

 
Nous ressentons le besoin de nous choisir une maison et de nous rapprocher de la famille et des amis. Toutes les portes sont ouvertes en même temps, c’est à la fois épeurant et excitant. Nous sommes confiants que la vie nous apportera sur des pistes insoupçonnées et c’est à nous de rester attentifs aux opportunités.
 
Voir tous les carnets  Voir l'album photos correspondant

PUBLICITÉS