> Accueil
> Carnet de route
> Photos

> Trucs et astuces
> Nature
> Cultures et traditions
> Travail à l'étranger
> Qui sommes-nous
> Questions fréquentes> Conférences et exposition
> Contactez-nous
> Nos partenaires
> Coin de presse
> Liens utiles

 

Infolettre

Recevez régulièrement des messages de Caroline et Patrick !

Pour vous inscrire, saisissez votre adresse de courriel et validez !


Politique d'envoi

English

 

  Don de 12 000 $ pour une nouvelle salle de classe… au Burkina Faso!
 

Les deux voyageurs Caroline Hamel et Patrick Nadeau, aux extrémités, sont accompagnés des élèves qui ont eu l'idée d'amasser des sous pour le Burkina Faso, ainsi que de la directrice de l'école de l'Escalade situé à Gatineau, Sylvie Chénier, et du directeur adjoint, Patrick Courville.
Il y a quelques mois, nous avons rencontré pas moins de 600 élèves de l’école l’Escalade, dans le secteur de Gatineau, afin de sensibiliser ces jeunes aux défis que doivent relevés les enfants du Burkina Faso en Afrique de l’Ouest. Les élèves ont amassé 12 000 $ pour la construction d’une nouvelle salle de classe dans le petit village de Bérégadougou.

Une salle de classe flambant neuve est présentement en construction là-bas grâce à cette somme d’argent, qui n’équivaut à rien moins que le double du budget municipal annuel de ce petit village d’environ 12 000 habitants. « C’est extraordinaire comme ouverture d’esprit, nous croyons que les élèves ne sont peut-être pas tous conscients des répercussions qu’a un tel montant d’argent là-bas », de dire Patrick et Caroline, qui ont visité 18 pays du monde en quatre ans, et ce, sur les cinq continents. En fait, un montant de 12 000 $ canadien, c’est l’équivalent de 36 ans de salaire pour un Burkinabé avec un revenu moyen.


« Nous avions passé un peu plus d’un mois au sein de cette communauté pour apporter notre soutien et nous avons constaté qu’il y avait jusqu’à 150 élèves pour un seul professeur ». C’est en organisant un quilleton ainsi qu’en produisant un journal scolaire que les élèves ont réussi à amasser cette somme d’argent. « Les enfants pourront, grâce à vous, aller à l’école. On vous dit un énorme merci du fond du cœur », a lancé Caroline Hamel.

La directrice de l’établissement, Sylvie Chénier, a tenu à dire aux quelque 600 écoliers à quel point ils ont été généreux et que de nombreux jeunes africains profiteront de l’argent qu’ils ont amassé.

La nouvelle salle de classe qui sera érigée à Bérégadougou portera un nom tout spécial : la classe de l’Escalade… Avant de quitter, les deux voyageurs ont également remis à l’école une affiche souvenir sur laquelle figure des enfants de ce pays, accompagné d’un petit mot de remerciement.

 

PUBLICITÉS