> Accueil
> Carnet de route
> Photos

> Trucs et astuces
> Nature
> Cultures et traditions
> Travail à l'étranger
> Qui sommes-nous
> Questions fréquentes> Conférences et exposition
> Contactez-nous
> Nos partenaires
> Coin de presse
> Liens utiles

 

Infolettre

Recevez régulièrement des messages de Caroline et Patrick.

Pour vous inscrire, saisissez votre adresse de courriel et validez.


Politique d'envoi

English

 

TRAVAILLER DANS LA PLANTATION D'ARBRES
Plantation d'arbre en Colombie-Britannique
Photo de Benoît Blanchard

200 $, 300 $ et même plus par jour, voici le montant d’argent qu’un bon planteur d’arbres peut gagner en une journée. Difficile à croire direz-vous? Partout à travers le Canada, plusieurs jeunes et moins jeunes, hommes et femmes font ce travail depuis plusieurs années. Êtes-vous fait pour cela? 

Dans la peau du planteur
Vers 6h du matin, après avoir été réveillé à quelques reprises par la faune qui entoure le lac juste à côté de votre campement, vous sortez de votre sac de couchage et enfiler vos vêtements de travail encore froid. Vous savourez votre petit déjeunez dans la tente prospecteur qui sert de camp de base pour toute l’équipe qui compte généralement entre 12 et 45 personnes et puis vous partez sur votre lieu de travail, entassez dans un camion 4 x 4.  

Après avoir glissé, entre 200 et 300 arbres dans votre sac, vous partez, pelle en main, sur un terrain qui est loin de ressembler à celui d’un champ de cultivateur. Il s’agit plutôt d’un terrain parsemé de troncs, de branches et de cailloux. Un coup de pelle au sol, un arbre dans le trou et on enterre. Multipliez cette série d’actions par plusieurs centaines de fois et vous obtenez grosso modo le travail du planteur d’arbres. Il s’agit en fait d’un travail physique mais, plus que tout, il est psychologique; ce qui compte avant tout, c'est d'avoir un bon moral. Votre salaire dépend uniquement de votre rendement. Les premières journées sont les plus épuisantes et peu payantes. Avec du temps et de la patience, vous découvrirez plusieurs techniques en observant les plus expérimentés. Ces trucs vous rendront plus efficaces sans gaspiller inutilement votre énergie.  

De retour au camp vers 17 h, vous vous douchez avant de préparer votre repas du soir et celui du lendemain midi que vous apporterez avec vous sur le terrain. Finalement, à 21 h, vous quittez le bon feu de bois et retournez dans votre sac de couchage pour vous endormir tout en pensant à ce que vous ferez de cet argent qui s’accumule jours après jours. 

Si la vie en nature et le dur travail ne vous font pas peur, alors cette expérience pourrait bien vous intéresser. Il s’agit aussi d’une excellente opportunité pour un étudiant qui cherche à payer ses études et une excellente façon d'amasser l'argent nécessaire pour un projet de voyage. 

Pour plus d'information
Voici deux liens Internet qui vous seront très utiles pour votre recherche d’emploi www.tree-planter.com et www.canadiantreeplanting.com. Ce site vous donnera également plusieurs conseils sur les équipements nécessaires ainsi que quelques commentaires sur les employeurs potentiels. Bonne visite!

 

PUBLICITÉS