> Accueil
> Carnet de route
> Photos

> Trucs et astuces
> Nature
> Cultures et traditions
> Travail à l'étranger
> Qui sommes-nous
> Questions fréquentes> Conférences et exposition
> Contactez-nous
> Nos partenaires
> Coin de presse
> Liens utiles

 

Infolettre

Recevez régulièrement des messages de Caroline et Patrick.

Pour vous inscrire, saisissez votre adresse de courriel et validez.


Politique d'envoi

English

 

PREMIER RÉPONDANT DANS L'OUEST CANADIEN

Secouriste sur un chantier de forage pour le pétrole
Chantier de forage pour le pétrole

La Colombie-Britannique et l’Alberta connaissent un boom économique incroyable. Les industries forestières, pétrolières et minières, pour ne nommer que ces secteurs, sont en pleine croissance. Souvent éloigné des centres hospitaliers, le type de travail effectué pour ces entreprises représente souvent des risques considérables pour la santé des travailleurs. Afin de répondre aux normes de sécurité implantées par l’agence gouvernementale « Workers compensation board of British Columbia », la présence d’un secouriste sur les lieux de travail est parfois impérative pour répondre efficacement aux situations d’urgence. Plusieurs emplois en secourisme sont à combler parmi plus de 150 contractants en premiers soins. 

Formations
On ne devient pas secouriste en claquant des doigts. La formation « Occupational First Aid Level 3 » est intense et condensée, mais combien intéressante. Elle est d’une durée de 70 heures s’échelonnant sur deux semaines. Elle vous apprend comment réagir face à différentes situations, qu’il s’agisse de panser une coupure ou de transporter un patient en arrêt cardiaque par hélicoptère. Au terme de ces deux semaines intensives suit un examen pratique et théorique. En plus des sept heures de cours par jour, il faut compter au moins trois heures d’étude chaque soir. Ce certificat permet de travailler en Colombie-Britannique uniquement.

Formation de secouriste en Colombie-Britannique
Patrick joue le cobaye


Il est toutefois possible d’obtenir l’équivalent pour l’Alberta en possédant un autre certificat appelé « Alberta Endorsement». Il s’agit d’un cours d’une journée où vous apprendrez à utiliser un défibrillateur automatique et à prendre le pouls d’un patient avec un stéthoscope. Selon nous, ce cours ressemble davantage à une façon de soutirer un peu plus de sous de nos poches. Heureusement, il y a un changement qui semble s’annoncer. Les deux provinces s’entendront bientôt pour qu’un seul certificat soit valide pour travailler dans l’une ou l’autre des provinces. Prenez cette formation que si vous avez l’intention de travailler en Alberta ou dans les deux provinces. Sachez que plusieurs entreprises opèrent dans les deux provinces et que ce certificat représente un atout considérable auprès d’un employeur.
 

Les certificats de secouriste dans l'Ouest canadien
Les certificats nécessaires

Il y a dans la majorité de ces lieux de travail des produits dangereux. Il faut donc obtenir le certificat WHMIS (Workplace Hazardous Materials Information System) ou, si vous préférez, le SIMDUT (Système d'information sur les matières dangereuses utilisées au travail). Vous trouverez ici une liste des firmes qui offrent la formation dans leurs locaux ou par internet. Il s’agit d’une brève formation d’une heure.
Si votre intention est de travailler dans le domaine pétrolier, il vous faudra donc assister au cours H2S (sulfure d’hydrogène). D’une journée à peine, vous découvrirez les dangers de ce gaz mortel et apprendrez à gérer une situation de crise.
 

Coûts
Pour chacune de ces formations, il y a un prix qui s’y rattache. Compter entre 600 $ et 900 $ pour l’OFA Level 3, 100 $ pour l’Alberta Endorsement, 50 $ pour le SIMDUT et 120 $ pour l’H2S. La majorité de ces certificats sont valides pour deux ans. Il ne faut surtout pas oublier d’ajouter des frais tels que le transport et le logement pour cette période de formation. Une fois votre emploi obtenu, vous aurez à vous procurer des équipements de protection : casque de construction, vêtement de travail, bottes à bout d’acier et lunette de sécurité, le tout pour environ 200 $. Tout cela représente bien des coûts, mais le salaire compense.

 
Salaire
Puisque les opportunités d’emplois en Alberta et en Colombie-Britannique sont élevées, les employeurs offrent par conséquent de bons salaires leur permettant ainsi de garder leur personnel. Un secouriste sans expérience reçoit facilement entre 175 $ et 225 $ par jour. Par ailleurs, si vous devez faire vos propres repas, vous obtenez une compensation allant de 30 $ à 55 $ quotidiennement exempt d’impôt. De plus, votre logement est fourni.
 
Qui peut devenir secouriste?
Une attitude relaxe en situation de stress et une personnalité plaisante et calme sont des facteurs importants.  Il n’est pas nécessaire d’être parfaitement bilingue. Il faut néanmoins posséder une très bonne connaissance de l’anglais, car en cas d’alerte, il vous faudra communiquer avec votre patient et les secours. L’âge minimum pour travailler dans le domaine sans supervision est de 19 ans.

Cours de secouriste en Colombie-Britannique
Caroline se pratique

De plus, quelques critères médicaux comme l’abus d’alcool ou de drogues, votre capacité auditive ou encore les maladies contagieuses doivent être évaluées par votre médecin. Ne vous en faites pas trop, vous n’avez pas à courir un marathon pour répondre aux normes.

Ambulance et camp du secouriste sur un chantier de pétrole
Ambulance et camp du secouriste sur un chantier de pétrole

Conditions de travail
Attendez-vous à travailler de longues heures, soit entre 12 et 14 heures par jour. Dans certains cas, vous patientez dans votre véhicule d’urgence. Dans d’autres cas, vous demeurez 24 heures sur 24 dans votre campement qui ressemble en quelque sorte à une maison mobile version plus rustique. Néanmoins, vous aurez la télévision par satellite et, à l’occasion, une connexion à internet. Il se peut que vous ayez à dormir à l’hôtel, mais toujours aux frais de votre compagnie. Le travail ne demande pas d’accomplir beaucoup de tâches quotidiennes.
Pour que les journées défilent bien, vous devez vous tenir occupé. Quoi de mieux que de travailler et d’avoir du temps libre. Les amateurs d’informatique, de lecture, d’écriture, de peinture ou de musique trouveront certainement leur compte. Il peut se passer des semaines avant qu’un évènement se produise et lorsque quelque chose arrive, il s’agit plus souvent d’un simple incident. Vous pouvez donc vous adonner à votre passe-temps favori. Puisqu’il manque de personnel pour combler ces postes, vous pouvez travailler plusieurs semaines sans prendre une journée de congé. Avec un patron qui prend soin de vous, vous n’aurez qu’à vous entendre sur votre rythme de travail concernant vos journées de congé.
 
Armez-vous de patience, ayez le sens de l’organisation et vous parviendrez à obtenir la place qui vous revient. Ce travail est d’abord et avant tout pour ceux qui ont à cœur le bien-être des autres. Toutes les conditions sont réunies pour gagner et économiser suffisamment d’argent pour réaliser bien des projets tels que l’achat d’une maison, d’une voiture ou tout simplement partir à l’aventure.
 
Liens Internet
Recherchez votre emploi grâce à cette liste d’entreprises qui offrent leurs services en premiers soins. Pour en découvrir davantage sur le métier de secouriste, rendez-vous sur le site Web de WorkSafeBC.
 
PUBLICITÉS